Enregistrements

LOUIS MARCHAND A LOMBEZ E.Schublin SGR00
LOUIS MARCHAND A LOMBEZ E.Schublin SGR00
SENTA GABELA RECORDS.png

Le mot de l'organiste

Entrez dans la cathédrale de Lombez, avancez jusqu'au milieu de l'allée centrale, puis retournez-vous et vous serez surpris de voir... le magnifique buffet mis en lumière de l'orgue historique tel que le facteur Guillaume Monturus l'a réalisé en 1780 ! Vous avez là un des trois seuls instruments de l'ancien régime (avec Auch et Gimont) du Gers et incontestablement l'orgue Monturus de Lombez compte parmis les plus beaux orgues classiques français de l'Occitanie.
Il dispose de 33 jeux répartis sur 3 claviers et pédalier à la française et accordés au diapason ancien La 392 vibrations / seconde et tempérament inégal à 4 tierces justes. Les sonorités de l'instrument - tuyaux anciens pour la majeure partie, coupés au ton - sont nobles avec de très beaux jeux de fond anciens, un grand plein-jeu typiquement français, de nombreuses possibilités de jeux de détails et une remarquable batterie - rare - de 8 jeux d'anches (4 trompettes, 3 clairons, 1 cromhorne) pour faire sonner le grand-jeu !
De son temps, Louis Marchand, grand organiste du roi Louis XIV, était très célèbre et attirait des foules nombreuses dès qu'il jouait les grandes-orgues du royaume. Les pièces d'orgue enregistrées autour d'un magnificat en alternance avec le chant grégorien sont extraites des 12 pièces publiées par la fille de Marchand l'année de sa mort (1732). Marchand a aussi laissé d'autres pièces restées manuscrites en particulier celles du Te Deum royal qui sera enregistré dans son intégralité, également en alternance avec le chant grégorien suivant la tradition liturgique.
Ces compositions sont considérées comme des chefs-d’œuvre et les sonorités anciennes rares de l'orgue historique de Lombez servent à merveille ce répertoire qui constitue un des sommets de la musique baroque française d'orgue !
Espérons que cet enregistrement réalisé dans un but unique de promotion de ce patrimoine organistique puisse faire aboutir rapidement les projets de remise en état les plus urgents de l'orgue pour permettre un deuxième enregistrement : un double CD, l'intégral en alternance avec le chant grégorien des pièces d'orgue de Marchand.

Emmanuel SCHUBLIN, Organiste titulaire de l'orgue historique de Cintegabelle (1742),
Vice-président des Amis de l'orgue de Lombez et Samatan



Le mot du Maire de Lombez

Lombez peut s'enorgueillir de posséder dans son ancienne cathédrale du XIV°s. un ensemble de stalles, de vitraux et un orgue de tribune insigne, classés parmi les monuments historiques. Cet orgue reconstruit à la fin du XVIII°s. et restauré en l'état en 1995 par Pierre Vialle, est un des trois orgues anciens français du département du Gers.
Peu connu, sinon des organistes et mélomanes, car n'ayant jamais fait l'objet d'enregistrement public commercialisé, la nécessité d'un prochain relevage, a fourni l'occasion, par le disque, d'élargir sa notoriété.
Ce CD enregistré par Emmanuel Schublin sur un programme de musique sacrée du compositeur Louis Marchand (1669-1732), permettra d'apprécier la sonorité très particulière et caractéristique de notre instrument, grâce au talent de son interprète qui en connaît tous les ressorts et a su en exprimer toutes les subtilités. J'espère que vous éprouverez à l'audition le même plaisir que j'ai ressenti moi-même en le découvrant.

Jean Pierre COT, Maire et Conseiller département du Gers



Le mot de l'Archevêque d'Auch

Quelle bonne idée que cet enregistrement de CD pour mieux faire connaitre cet instrument magnifique de la fin du XVlllo siècle! Il fera résonner les couleurs et la beauté de sa sonorité, à ceux qui n'ont pas encore eu la joie de l'entendre. Nous remercions l'organiste Emmanuel SCHUBLlN, de mettre autant en valeur les capacités joyeuses de ce magnifique instrument. De plus il contribue au financement du relevage de cet orgue, si nécessaire, vingt ans après sa restauration. Lors de la bénédiction de l'orgue le célébrant s'adresse à lui, comme à une personne, et l'invite à chanter par les paroles suivantes:
Éveille-toi, orgue, instrument sacré, entonne la louange de Dieu,
notre Créateur et notre Père...
puis pour le Fils, pour le Saint Esprit, pour la Vierge Marie, les fidèles et il l'appelle à réconforter, à soutenir la prière et à proclamer la gloire de Dieu. Le chant de l'instrument devient donc prière, parole de l'homme à Dieu dans un monde qui a tant besoin de paix, de réconfort et d'harmonie! Bonne écoute à tous et oeuvrons sans cesse au service de la beauté, qui révèle à l'Homme qu'il est plus que l'homme!

+ Maurice GARDES, Archevêque d'Auch (ce dimanche 02 avril 2017)